ARCHIVES

I00000292.jpg
I00000293.jpg

 

Vous ne rêvez pas!!!Il a bien neigé sur Canéjan;notre ancien club-house ressemble à un chalet des Pyrénées:nous sommes le 8 février 1986
I00000043.jpg

 


Je m'aperçois que l'article "SUD-OUEST"concernant Michel Lopez et son titre de Champion de France est quasiment illisible,il faut avouer que le papier a 30ans,qu'il a jauni et que les caractères d'imprimerie sont plus ou moins effacés.Comme il vaut son pesant d'or,je vais prendre la peine de le réécrire.

"En effet,ce sympathique joueur a eu ,en 1967, le 10 juillet  à Chalons-sur-Saône,lors des championnats de France juniors l'honneur avec partenaires Philippe et Jean-Pierre Chagneau,de monter sur la plus haute marche du podium ,et de ramener à la Gironde son troisième titre national dans  des circonstances qui valent la peine d'être rappelées.

Alors qu'en finale les BORDELAIS  menaient  13 à 3 ,la partie se jouait alors en 15 points,ses adversaires Aldebert,du Lot,demandèrent à l' arbitre de vérifier les boules de Michel qui venait de réussir une série impressionnante de carreaux.Dans un premier temps,l'équipe de Michel fut disqualifiée,mais sous la pression du président de l'époque ,M.Roger Cadieu,il fut décidé d'ouvrir les boules pour confirmation.On se mit alors en quête d'un serrurier pour effectuer l' opération.On en trouva un à plus de 5 kilomètres,et le verdict s'avéra négatif.

Deux heures plus tard ,nos 3jeunes pouvaient reprendre le jeu ,avec 6 boules neuves que les organisateurs leur fournirent mais avec zéro point contre 3 à leurs adversaires (sanction appliquée car leurs boules étaient trop usagées).Malgré ce handicap,les bordelais s'imposèrent 15à9 pour la plus grande joie du public,après que Michel Lopez ait réussi 12 carreaux consécutifs(il a tiré avec la "haine").Un exploit qui valait la peine d'être rappelé!

I00000068.jpg

C'était le "petit journal" du club,l'ancêtre du site internet...


I00000077.jpg

 


COMITE ADMINISTRATIF DE LA BOULE CANEJANAISE EN 1990:premier rang,de gauche à droite:GUY VERGNAUD,GILOU FRANCOIS,J-P PEREZ,ANNIE NEGROU,GEORGETTE HAINAUT,GUY MALICET,2è rang gauche à droite:J-P BERDOYES,BEBERT DAULON,BERNARD COSTES,RICOU CASTANIER,J-LOUIS PEREZ,J-CLAUDE HAINAUT,YVES PICCO,GERARD BARRE,MICHEL CAZAUX...

 


RESUME DE QUELQUES BASES ESSENTIELLES SUR LA TECHNIQUE,LA TACTIQUE DE LA PETANQUE:conseils écrits par le sage ANDRE FRANCOIS.....

Qui peut jurer qu'un point est imperdable? Qui dira qu'une boule est immanquable?Qui pourra assurer que ,sur une boule frappée,il ne se produira pas un contre ou un déplacement de but? Dans beaucoup de cas un joueur de classe peut le prétendre.....Il se trouve des situations où ce même n'a pas le droit de prendre ce risque,sinon que de parties perdues,que l'on met sur le compte de la malchance!La malchance qui s'ajoute souvent à l'erreur.A la pétanque,plus peut-être qu'ailleurs,l'absence de flair ne pardonne pas.Lachance sourit à ceux qui savent la provoquer.Systématiquement,par ces coups du sort,le score bascule à l'avantage de l'adversaire.C'est toujours eux qui sont veinards!!!C'est toujours leur faute,même si l'on est tombé dans leur piège!Et à chaque fois,on crie à l'injustice du sort.Quand on se plante sur une décision,il vaut mieux l'admettre avec spontanéité.

Mais dans une partie de boules,il faut être capable d'alterner la rigueur et l'audace.Tenter des coups impossibles comporte de gros risques!Seul ,le joueur de classe,le joueur "vicieux" ne s'y laisse pas prendre!Pour essayer de gagner,n'allez pas risquer de perdre....La chance se réduit à peu de chose,pour qui sait prévoir.Si vous aimez les jeux de hasard,ne jouez surtout pas à la PETANQUE!!!!

Les qualités de base d'un joueur sont :le calme,le silence et la concentration.C'est un jeu où il faut éviter de se prendre au sérieux,maispar contre,avoir des réactions naturelles.Aux boules ,c'est comme au boulot:pour faire du bon travail,il faut s'apprécier,évoluer dans une ambiance amicale,savoir faire la part de la détente et du sérieux et,surtout être gagneur.Une partie serrée ,équilibrée,accrochée est une longue guerre d'usure.Dans les mauvais jours,il faut savoir prendre la défaite avec bonne humeur!......

LE POINT:il faut reconnaître que, de nos jours,la planitude des terrains,l'absence de préparer sa donnée,n' est guère favorable aux grands pointeurs.Il devient dès lors très difficile de faire la différence dans ce compartiment du jeu.Mais,je respecte le règlement et c'est bien ainsi......

LE TIR:les forts tireurs passent pour être l'aristocratie de la pétanque.Ils sont admirés par le public,comme les marqueurs de but au foot,alors que,pour "toucher",il suffit d'être adroit.A ce jeu, la règle implique que c' est toujours lui le 2è classe par excellence.Si tu ne fais pas la reprise..."corvée de chiottes d'office"...Par contre,le tireur,même dans un jour sans,un jour d' abonnement"au fromage gruyère",après la défaite,lui,sortira protégé et conservera son titre de "grand MAESTRO",de génie,de macho...

LE TIREUR ROI:En règle générale,un bon tireur peut faire gagner un pointeur modeste,alors qu'un grand pointeur aura beaucoup de mal à amener à la victoire un tireur maladroit!...

L'APPRENTI  TIREUR:Il y a des joueurs qui se croient tireurs,s'abstiennent de revendiquer le tir,et ne frappent que le vent....

LE CHAMPION,tel que je le conçois:à la pétanque,un champion se distingue par l'adresse,mais aussi par la solidité.Ce qui caractérise le champion est l'intelligence du jeu.C'est à direune connaissance profonde de la mène du jeu,la compréhension psychologique des différents acteurs opposés,et du déroulement de la partie,l'intuition-l'opportunité-la prescience.Je sais que de tels propos vont faire sourire certains joueurs et par réplique,en ironisant,que la PETANQUE ce n'est pas LA SORBONNE!!!La dernière grande qualité qui sera en mesure de différencier le CHAMPION,se trouve dans le fait d'être un joueur complet..Un CHAMPION tire et pointe avec un égal bonheur,il envoie ou fait rouler avec la même réussite,il ne craint ni le loin ni le près,et,s'il faut aider aider une boule,que ce soit vers la droite ou vers la gauche,il parviendra à le faire sans grande difficultés.Le CHAMPION est un gagneur-né!

FINAL:on n'a gagné à ce jeu que lorsque l'on a fait13 points et on n' a perdu seulement lorsque l'adversaire a marqué13points!

I00000096.jpg
I00000098.jpg
I00000097.jpg
I00000099.jpg

 

A CANEJAN,LES GRILLADES,ON CONNAIT BIEN!
I00000294.jpg
I00000295.jpg
I00000296.jpg

 

A CANEJAN,ON SAIT BIEN RIRE !
I00000297.jpg
I00000298.jpg
I00000299.jpg

 

A CANEJAN;ON DANSE BIEN AUSSI  !
I00000300.jpg
I00000301.jpg
I00000302.jpg

Michel Cazeaux


"Kalou" Bozelle


Jacky Majou


I00000303.jpg
I00000304.jpg
I00000305.jpg

Bebert Daulon


Guy Vergnaud


Guy Regouffre


I00000307.jpg
I00000308.jpg
I00000306.jpg

Jean-Pierre Rougeau


Claude Planton


Guy dit "Frisotin"


 

A CANEJAN,ON A DU STYLE POUR LANCER LA BOULE
I00000548.jpg

CONCOURS DES DIRIGEANTS EN 1981 A SAINT-JULIEN DE BEYCHEVELLE..


I00000549.jpg
I00000570.jpg
I00000569.jpg
I00000571.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com